Couverture émission 22 avec la petite femme de Philippe Jaenada

Bibliomaniacs – Décembre 2015

Voici une émission un peu spéciale, nous avons toutes été choquées et marquées par les attentats du 13 Novembre, et nous débutons ce Bibliomaniacs de Décembre avec un texte qui exprime notre ressenti par rapport à ces actes ignobles et notre amour de la culture.

A l’affiche ce mois-ci :

« La Petite Femelle » de Philippe Jaenada, publié aux Editions Julliard, 720 pages.

« Les Enfants de Dimmuvik » de Jon Atli Jonasson, publié chez Noir sur Blanc, traduit de l’islandais par Catherine Eyjolfsson , 96 pages.

« Six Jours » de Ryan Gattis, publié chez Fayard, traduit de l’américain par Nicolas Richard , 432 pages

Et comme toujours nos coups de coeur :

Pour Laure : « Leïlah Mahi 1932 » de Didier Blonde, publié chez Gallimard
Pour Amandine : « 2084 » de Boualem Sansal, publié chez Gallimard
Pas de coup de coeur pour Coralie mais Eva en a deux : « Vie et Mort de Sophie Stark » d’Anna North publié chez Autrement, et « Une Forêt d’Arbres Creux » d’Antoine Choplin publié à La Fosse aux Ours.

Profitez bien de ce mois de Décembre, offrez et faites vous offrir plein de livres à Noël, passez de bonnes fêtes, et on se retrouve le mois prochain pour la première émission de 2016!

  • Sia

    Bonsoir les filles ! J’attends toujours votre émission avec une grande impatience et ce fut encore une fois un grand plaisir de vous écouter ☺ en priorité, évidemment très contente de vous savoir toutes là, votre émotion m’a beaucoup touchée. Merci pour ce texte… comme beaucoup j’ai eu du mal à reprendre mes lectures apres, et j’ai été frappée par ce besoin de beaucoup de chercher dans les mots, les livres un peu de lumière et d’apaisement. Quel bonheur que la littérature. … plus joyeusement, je me suis régalée à écouter vos échanges sur le jaenada ! Vous m’avez donné tres très envie de decouvrir cet auteur ☺ le roman islandais me tente aussi, je le note. Quant à 6 jours, c’est un des seuls romans de la rentrée littéraire romans étrangers que j’ai lu, et je l’ai trouvé formidable et très réussi ! C’est assez désespérant quand on voit le peu de voies qui s’offrent à ces jeunes, mais malgré tout j’ai trouvé que le roman etait porté par l’espoir de s’en sortir pour certains, ou simplement de survivre. La fin est particulièrement réussie ! Et une mention particulière pour la mise en page
    Vivement la prochaine émission ☺

    • Oui oui oui, vous m’avez convaincue aussi ! D’ailleurs, suite à votre description de Six jours, je me suis dit que peut-être vous exagériez, que ça ne pouvait pas être si violent que çaaaa… eh bien si, c’est… ultra… violent. Je n’ai pas été déçue en tout cas, c’est un excellent roman. Bonne fêtes à toutes 🙂

  • Je vous écoute souvent en épluchant mes légumes dans ma cuisine et ce matin je me suis surprise en écoutant votre discussion sur le Jaenada à vous répondre et à vous parler comme si vous étiez dans ma cuisine: impressionnant non!

  • Des larmes aux yeux en écoutant votre texte du début. Je me suis retrouvée dans votre façon de vivre les événements.